Questions / réponses

Que signifie Génie Thermique & Énergie ?

Cette spécialité enseigne les procédés de production, stockage et distribution de l’énergie sous toutes ses formes (calorifique, mécanique, électrique, etc.) et sous toutes ses origines (conventionnelles, ou dites renouvelables). Les températures concernées (hautes, ambiantes ou froides) ont un rôle crucial, d’où le qualificatif Thermique qui accompagne le mot Énergie.

Quels sont les domaines d’applications de cette spécialité ?

On peut les présenter en fonction des plages de température où ils se situent. La thermique industrielle au sens large pour les températures élevées (comme dans les fours de traitement métallurgique, échangeurs de chaleur, moteurs à combustion interne et externe, capteurs solaires, chaudières et combustion, centrales de production de vapeur). La thermique du bâtiment (habitations basse consommation, bureaux d’études thermiques, isolation, pompes à chaleur, capteurs photovoltaïques, acoustique, éclairage) porte sur les températures ambiantes. Le froid industriel et le traitement de l’air (climatisation, machines frigorifiques) pour les basses températures.

Quelles sont les matières enseignées ?

Cet enseignement a pour but de vous faire acquérir les compétences nécessaires, pour exercer les métiers de la spécialité ou pour effectuer une poursuite d’études : compétences générales (mathématiques appliquées, informatique, expression-communication, langue vivante) ; compétences du domaine de l’énergétique (thermodynamique, électricité, énergie et environnement, mécanique des solides et des fluides, transferts de chaleur) ; compétences professionnelles (mesure, bureau d’études, technologie des systèmes thermiques, atelier, projets, échangeurs, etc …). Vous poursuivrez donc l’acquisition de disciplines que vous avez déjà vues au lycée, mais vous en verrez aussi les applications au travers de nouvelles disciplines que vous découvrirez. Le détail de cette formation se trouve dans le programme pédagogique national, téléchargeable sur ce site en format pdf.

Quels métiers pour cette formation professionnalisante ?

Les titulaires d’un DUT GTE occupent des fonctions d’assistants-ingénieurs, de techniciens supérieurs, ou de technico commerciaux, notamment dans les domaines de la production, distribution, et gestion de l'énergie dans les industries, les transports et le bâtiment. L’activité professionnelle d’un futur assistant ingénieur travaillant dans une centrale de production électrique ou dans un laboratoire de recherche sera différente de celle d’un futur chargé d’affaires en thermique du bâtiment, et de celle d’un futur technicien supérieur frigoriste. Cependant, leurs compétences professionnelles reposeront sur un socle de compétences communes, acquises au département GTE.


Quelles sont les possibilités de poursuite d’études ?

Tous les diplômés qui le souhaitent arrivent à intégrer une licence professionnelle. Les étudiants les plus brillants sont admis sur dossier à l’Ense3 ou à l’INSA. Le reste de la promotion peut intégrer un vaste panel d’écoles, en formation initiale ou en alternance. Un nombre important de nos diplômés effectue une année de poursuite d’études à l’étranger.


Quelle formation permet d’intégrer le Dpt GTE ?

Nous recrutons sur dossier des bacheliers scientifiques et des bacheliers technologiques. Ces derniers représentent environ 35% des inscrits en première année.

Quels sont les critères de recrutement ?

Nous recevons chaque année sur APB environ 1000 candidatures. Nous classons séparément les lycéens préparant un bac scientifique général, ceux préparant un bac scientifique et technologique, et les étudiants en recherche de réorientation. En raison des candidatures multiples et des désistements, nous épuisons généralement nos listes d’appel (tout candidat admis et qui le souhaite intègre le département).

Quel est le salaire moyen d’embauche d’un titulaire du DUT GTE ?

D’après une étude publiée en 2012, le salaire moyen net hors prime d’un titulaire du DUT GTE ou d’un diplômé d’une LPro de la spécialité était alors de 1600 euros. Ce niveau de rémunération place la spécialité GTE au 4e rang des 23 spécialités de DUT.

Pourquoi suivre une formation Bac +2 ou Bac +3 alors que les possibilités d’embauche sont annoncées comme étant plus fortes pour un titulaire d’un Master ?

Le Diplôme Universitaire de Technologie est reconnu par les partenaires professionnels. Il répond aux attentes des employeurs et permet aux titulaires d’un DUT ou d’une licence professionnelle de trouver rapidement un emploi dont le profil et la rémunération sont en parfaite adéquation avec le niveau de la formation.


Comment se déroule la scolarité ?

Les étudiants suivent environ 35 heures d’enseignement par semaine. Ces enseignements sont dispensés sous forme de cours magistraux devant l’ensemble de la promotion (? 100 étudiants), de travaux dirigés en groupes de 26 étudiants, et de travaux pratiques par groupe de 12 à 14 étudiants. Une part du programme est consacrée à l’étude de projets techniques, sous forme d’un tutorat laissant une grande autonomie aux étudiants. En fin de deuxième année (mi-avril à fin juin), les étudiants effectuent 10 semaines de stage en entreprise, en laboratoire de recherche (spécificité grenobloise), ou à l’étranger.

Quels sont les critères d’obtention du diplôme ?

Les étudiants doivent valider (directement ou par compensation consécutive) les quatre semestres du programme (il faut avoir une moyenne générale > 10 et une moyenne > 8 dans chaque unité d’enseignement).


Quel est le taux de réussite au DUT ?

Il est en moyenne de 85% en deux ou trois ans pour les bacheliers scientifiques. Pour les bacheliers STI, il est de 70%.

Peut-on préparer le DUT et les LP en alternance ? Y a t – il une offre de formation pour des publics spécifiques ?

La quasi-totalité des inscrits en Licence Professionnelle « Conduite et Gestion d’Opération en Thermique du Bâtiment » et « Froid et Conditionnement de l’Air » le sont dans le cadre d’un Contrat de Professionnalisation. Par contre le DUT « Génie Thermique et Énergie » n’est proposé qu’en formation initiale en deux ans. Des sportifs ou artistes de haut niveau peuvent bénéficier d’un parcours spécifique.

Nous devrions ouvrir en septembre 2015 une formation au DUT destinée à d’autres publics spécifiques : public d’étudiants dans la nécessité d’exercer une activité salariée à temps partiel, bacheliers professionnels ou technologiques souhaitant alterner période en IUT et période de travail en entreprise, demandeurs d’emploi en recherche de formation… Cette formation au DUT aurait lieu deux jours par semaine pendant trois ans, dont deux dans le cadre de contrats pro ou CDD.

Quelles sont les Licences Professionnelles proposées par le Dpt GTE ?

Les LP « Conduite et Gestion d’Opérations en Thermique du Bâtiment », et « Froid et Conditionnement d’Air », sont pilotées par le département et accueillent des titulaires de BTS et DUT de tous horizons. Nous participons avec les Départements GEII et GCCD de l’IUT à la LP « Bâtiments performants et énergies ». Nous collaborons avec l’IUT 2 à la LP « Techniques de commercialisation métiers de l’énergie ».

Quelles sont les relations avec les entreprises ?

Des visites d’entreprises sont organisées en première année pour permettre aux étudiants de découvrir ce domaine et de construire leur projet professionnel, en fin de deuxième année tous les étudiants effectuent un stage de dix semaines en entreprise.

De nombreux professionnels viennent également enseigner au département, en DUT et en LP. Enfin, beaucoup d’entreprises de la spécialité assujetties à la taxe d’apprentissage versent leur montant directement au département GTE, ce qui contribue au renouvèlement de nos installations technologiques.

Quelles sont les activités possibles au département hormis les enseignements académiques ?

Une part conséquente du programme pédagogique national est consacrée aux projets techniques. Au second semestre, il s’agit d’une première initiation à la conduite de projet avec une réalisation à la clé (film de promotion du département, maquette pour TP, etc.). Aux semestres 3 et 4, les projets tutorés amènent les étudiants, en petits groupes à travaille sur des projets plus ambitieux, qui peut donner lieu à une valorisation concrète. Par exemple en février 2014, deux équipages ont participé au 4L Trophy et ont préparé leur véhicule dans le cadre de leur projet tutoré ; l’un d’eux a également installé dans un collège marocain une pompe à eau alimentée par un capteur photovoltaïque. Une autre réalisation remarquable a été celle d’une coupe et d’une instrumentation didactique d’un moteur de moto. A la rentrée 2015, le département GTE sera partie prenante dans le projet de Centre Spatial Universitaire Grenoblois, avec pour mission de participer à l’étude thermique associée au lancement de « cubesats ».

Le Bureau Des Étudiants organise de nombreuses activités extra pédagogiques et l’IUT organise une « journée ski » en hiver …

D’autres questions ? Posez-les-nous … nous posterons les réponses dans cette FAQ …

Adresse du département « Génie Thermique et Énergie » : iut1.gte@ujf-grenoble.fr