C’est lors du conseil des ministres du 9 septembre 1964, sous la présidence du Général de Gaulle et dans le cadre de la réforme générale de l’enseignement confiée à Christian FOUCHET (ministre de l’éducation nationale 28 novembre 1962 - 1er avril 1967), que fut décidée la création d’instituts de formation technique supérieure destinés à répondre, à la fois, aux aspirations des jeunes et aux exigences de la société moderne.
Il s’agissait de ne pas laisser la masse des bacheliers s’engager dans des études longues en faculté, souvent abandonnées sans diplôme et sans qualification professionnelle ; il convenait aussi, pour répondre aux besoins créés par la croissance économique, de former des cadres techniques de niveau intermédiaire «noyau vital de l’entreprise puisque ce sont eux qui interprètent dans le concret les connaissances et les concepts théoriques. Leur spécialisation est plus poussée que celle de l’ingénieur, leur formation générale plus étendue que celle du technicien» (Joseph FONTANET - ministre de l’éducation nationale 7 juillet 1972 – 28 mai 1974).

Les meilleurs étudiants devaient pouvoir poursuivre leurs études dans l’enseignement supérieur long, facultés, écoles d’ingénieurs, écoles de commerce,…

Des commissions de travail furent créées associant des personnalités de l’industrie, des finances et de l’économie. Elles proposèrent les programmes pédagogiques ainsi que l’implantation géographique des futurs IUT.

Le 7 janvier 1966 paraît au Journal Officiel le Décret N° 66-27 portant création d’Instituts Universitaires de Technologie.

Par décret du 30 août 1966 est créé l’IUT de Grenoble.

1er octobre 1966 : Ouverture de l'IUT de Grenoble avec 4 départements

Génie Mécanique
Génie Électrique "Électrotechnique"
Informatique
Administration des Collectivités Publiques et des Entreprises.
Direction de l'IUT : nomination de Jacques DODU.

1er octobre 1967 : 2 nouveaux départements
Chimie
Carrières Sociales.

1er octobre 1968 : 4 nouveaux départements
Génie Électrique "Électronique"
Mesures Physiques
Techniques de Commercialisation
Techniques Statistiques et Quantitatives.

1er octobre 1969 : 1 nouveau département
Génie Civil.

1er octobre 1971 : Ouverture du département Génie Thermique.

1er octobre 1973 : Ouverture du département Génie Mécanique d'une année spéciale

Décembre 1975 : Direction de l'IUT A : nomination de Robert SIBILLE.

• Novembre 1983 : Direction de l'IUT 1 : nomination de Roger BUISSON.

Année 1984 : Création d'un laboratoire de recherche à l'IUT : le Groupement de Recherche sur l'Environnement et la Chimie Appliquée (GRECA).

Année 1988 : Préparation à l'IUT 1 des DUT par Unités de Valeur capitalisables en Formation Continue (préparation auparavant organisée par le CUEFA).
Inauguration du Centre de Formation aux Métiers de la Chimie (CFMC).

• Octobre 1991 : Direction de l'IUT 1 : élection de Christian MONLLOR.

Année 1992 : Création du centre de développement technologique CEDMS (Centre d'Enseignement et de Développement pour le Montage en Surface).

Septembre 1993 : Ouverture du département Génie Électrique et Informatique Industrielle de L'Isle d'Abeau.

Septembre 1995 : Ouverture du département Génie des Télécommunications et Réseaux à titre expérimental.

Année 1995 : Création de la plate-forme CEM (Compatibilité ÉlectroMagnétique).

Septembre 1996 : Ouverture du département Services et Réseaux de Communication à L'Isle d'Abeau.

Septembre 2001 : Ouverture des premières licences professionnelles.

Juin 2006 : Direction de l'IUT 1 : élection de Jean-Michel TERRIEZ

10 juillet 2006 : Obtention de la certification ISO 9001 : 2000 pour l’activité de formation continue et apprentissage.
Mis à jour le 29 juin 2017