Répétitions pour les entretiens d'embauche au département chimie

Les vendredis 18 et 25 novembre, les étudiants de 2ème année du département chimie de l’IUT1 de Grenoble ont eu l’occasion de s’entraîner en conditions réelles aux entretiens d’embauche dans le cadre de l’enseignement de communication du semestre 3.
Sept professionnels responsables ou impliqués dans le recrutement de leur entreprise ont fait le déplacement sur le site Gambetta pour proposer à chaque étudiant un entretien individuel fictif d’une vingtaine de minutes. Au préalable, chaque étudiant avait envoyé un CV et une lettre de motivation au recruteur concerné. Des entreprises partenaires de longue date du département pour les stages et l’alternance étaient ainsi présentes : Acxys, Caterpillar, Constellium, CTP, ESRF, Patheon et Stepan.

Etudiants comme professionnels sont ressortis ravis de ces après-midi. Les premiers, qui ont admirablement joué le jeu en se mettant notamment sur leur 31, ont été agréablement surpris par la bienveillance de leurs recruteurs d’un jour et sont désormais plus confiants pour leurs entretiens à venir. Les étudiants ont également pris conscience de l’importance de bien préparer son entretien et de bien connaître l’entreprise dans laquelle ils postulent. Ceux qui depuis ont passé de véritables entretiens ont d’ailleurs déclaré ne pas avoir reproduit leurs erreurs passées et s’être senti beaucoup plus à l’aise. Les recruteurs ont quant à eux apprécié de pouvoir rencontrer les étudiants dans un contexte différent mais aussi d’échanger avec les enseignants. Enfin, les recruteurs ont insisté sur l’intérêt de préparer à de futurs entretiens de potentiels candidats dans leurs entreprises.

Une belle réussite donc, au terme de laquelle les contacts et les cartes de visite ont été échangés. Il est même fort probable que quelques conventions de stage se concluent dans les prochaines semaines. Nul doute que l’expérience sera reconduite l’année prochaine, et sur une durée de 30 minutes, pour que les professionnels aient le temps de faire un bilan complet directement avec l’étudiant.
Mis à jour le 3 juillet 2017